Recherche

Miscellanées

Ne pas se laisser pétrifier par la neige qui tombe lentement chaque jour…

L’erba nocca?

«La primavera io la sento in questo fiore modesto che non ha colore, ma ha il sangue e l’odor della terra rinata».
Gianni STUPARICH in L’erba nocca.1945

Celle qui soignait la folie. Folle et vénéneuse, elle -même. Plantée là à vous regarder d’en bas, de sa petite taille d’herbe verte et jolie; presque douce, sans prétention. On l’appelle Héllébore; celle de Noël est plus colorée, celle de Corse lui ressemble comme une soeur, toutes les autres sont ses amies. Elle ne vous empoisonne que si vos intentions sont mauvaises ou si vous voulez vous approprier son territoire, sans lui avoir demandé qu’elle vous y invite. Sinon, elle mène sa vie, à son apogée au printemps, à son hypogée le reste de son temps. Une drôle de petite étoile. Ne la côtoyez que si vous êtes sûr de vous-même, c’est à dire honnête.

Article mis en avant

Alors, on danse?

Hier on a  pensé à Chuck Berry , à son johnny be goode qui nous a fait danser comme des fous que nous sommes restés…Pourtant, ce matin, j’ai une autre préoccupation que de danser : voter.

Le post de Benjamin Bouché de dimanche m’a fait réfléchir depuis.

S’abstenir, voter blanc ou nul, coup d’épée dans l’eau; nous serions 40% à nous abstenir qu’on s’en ficherait comme d’une guigne, à Versailles.

Faire la révolution, comme en 68? Deux choses…

Preums’, il fallait, alors, dépoussiérer, mais on pouvait le faire; les 30 glorieuses étaient à notre porte. Aujourd’hui, le terrain est miné par la précarité du boulot; qui va oser s’afficher au risque de perdre le sien?  Des collectifs seuls, avec lesquels je suis souvent d’accord…

Deusio, c’est que le peuple n’est plus là où il était en ces temps de jeunesse et de fougue qui était la mienne;  la France est loin de faire la révolution, pas prête du tout. Si on se souvient du courageux Garibaldi,  l’histoire nous a montré que le fin stratège ( oublié par la suite, et ce n’est pas bien beau) avait compris qu’il ne pouvait pas compter sur le peuple, les gens d’en bas qui n’étaient pas prêts,  et c’est cette raison qui l’a poussé à s’appuyer sur le roi pour faire l’unité italienne. Je résume, bien sûr; à votre histoire si vous êtes curieux!

Tout ça pour dire:  m’est avis qu’il faut voter…la part de  blanc seing liée au vote blanc, nul ou abstention me gêne beaucoup… Pourtant, ça fait 36 ans que je vote à reculons pour des candidats que je n’ai pas choisis et qui m’ont déçue par la suite.

A VOTÉ, dira  l’urne en avril mai, mais bof…FullSizeRender 2

 

Saint-Exupéry, l’ami sûr…

Quatre années avant que ce prince -là ne nous quitte… Il se sent vieux, très vieux car un ami l’a laissé en chemin…

Guillaumet est mort

Braguette du 8 mars…

On m’a dit dernièrement que je privilégie les hommes beaux; pas seulement une femme qui me le dit; alors, on aurait pu penser à de la perfidie; mais non…je ne m’arrête pas à la braguette ( codpiece) comme disait Shakespeare dans le roi Lear, dans Peines d’amour perdues ou encore dans Beaucoup de bruit pour rien; …cherchez le mot vous verrez.

J’ai posté sur fessebouc,  pour le 8 mars, un extrait des MAGDALENS de Peter Mullan. Il est BÔÔÔ… mais il n’est pas seulement une braguette. Il dit les choses, sans ambages; il les montre, il dénonce et c’est cela qui me le rend BEAU car il a une âme. C’est en côtoyant ces dernières années des minables que je fais d’autant mieux la différence. Il fallait que ce soit dit et je profite du jour des femmes pour le formuler.

Revenons à Peter… À voir-revoir des films comme MY NAME IS JOE ( Loach), HECTOR ( Gavin) ou ORPHANS de lui-même, pour soudain dépasser sa belle gueule d’Anar qui l’ouvre, dans un Royaume Uni ( HI, HI, HI!) qui oublie l’homme générique…Alors, ne me dites plus des choses comme ça; je m’intéresse à ceux qui pensent, agissent et fédèrent les hommes.

Et la braguette est silencieuse…

 

Lego, lego, lectum, legere, v.transitif… recueillir par les yeux, passer en revue. (GAFFIOT, P.898)

flyers

Et la Piave murmure…

samedi-25-fevrier-2017

Sur la route toujours! Accompagnez-moi!

Loup y es-tu?

affiche-causeries-1er-mars

Nous vous y attendons!

Cinéma-vacances…

Entre filles, hier; moyenne d’âge…25 ans, 6 mois; si, si, je vous le dis, même si j’étais la plus grande. Bref, TOUS EN SCÈNE nous a plu au delà de mes craintes de départ quand je sors avec les deux reinettes pas encore au CP… Un de ces films qui vous parlent des différences (Meena) , des riches malheureux ( Johnny), des pas beaux qui  nous sourient ( Miss Crawley), des rusés ( Mike, le rat) et de tous ceux qui refusent un destin tracé ( Rosita) ou qu’on a laissés ( Ash) et de ceux qui croient que la vie , ça peut marcher ( Moon ou Gunter); le tout sur fond de chansons emballantes. Une humanité avec des choses bien qui se passent et c’est tant mieux. Les nénettes y ont cru et moi avec elles. Vous avez toutes les vacances loin des foules pour ce petit moment délicieux de chansons. Entre NERUDA et ZWEIG, j’ai casé un moment de fantaisie, réussi…

Prédicat

En latin : dire devant…

Soit!

On m’a parlé des prédications que l’on disait devant les incroyants pour parler de Dieu….

Re- soit!

On m’a enseigné le prédicat au concours de prof. Alors je me suis mise à faire des exos , des tas d’exos pour trouver la faute, le moment où ça ne marcherait plus; et encore des exos parce que ça m’amusait, mais c’était un concours. Là,  dans le déshabillage des phrases à l’école et son réhabillage mal fagoté, qui s’amuse? Les enseignants?  pas vraiment…Les parents, sûrement pas…Les petits, pensez-donc; il n’est que de lire la définition de WIKI pour voir qu’on est mal barré; je cite:

Le prédicat est ce qui attribue quelque chose au sujet, et désigne une relation sur un ensemble d’individus prédéfini. On a compris soudain que ça n’allait pas être  simple alors on nous aide un peu plus:

En grammaire et en linguistique, le prédicat désigne la partie de la phrase ou de la proposition qui porte l’information verbale ou le commentaire à propos du sujet. Par exemple, dans la proposition « Socrate est gentil », le prédicat est « est gentil ».

Soit, pour moi qui ai grandi puis vieilli, mais pour l’enfant qui doit reconnaître le prédicat? Essayons  la phrase: JE DOIS UN BILLET DE  5 EURO* À GRAND-MÈRE= je est le sujet, et le reste,  le prédicat. (Entre nous,  il s’en fout, le gamin du prédicat car  il sait qu’il ne le remboursera jamais, ce billet de 5  euro… ) Mais si je dis : C’EST À GRAND-MÈRE,  QUE JE DOIS UN BILLET DE  5 EURO, où va-t-il le pêcher,  l’élève, son prédicat dans ce magma? Car la langue c’est ça, un adorable magma.  Il a le temps le pauv’ petit de se frotter à tous les prédicats de sa vie. Laissons-lui le primaire et un peu du collège pour savourer les choses simples: sujet, verbe,  compléments… JE JOUE AVEC MES COPAINS ou MA MÈRE N’ACHÈTE PLUS DE LA PÂTE AU CHOCOLAT-NOISETTES… Faudra désormais qu’il attendre la 5ème,  donc la fin de son cycle 3, pour élargir sa vision du monde. Ce n’est pas  plus simple de le réconforter, petit, avec ses compléments « Doudou », les verbes qu’il veut, la vie quoi, plutôt que de le laisser, lui, tout seul ( sujet) face au grand monde ( prédicat)? J’AI PEUR, J’=sujet, AI PEUR= prédicat…Vous croyez que c’est réconfortant, ça? Même moi, je me sens seule…

*Pssst! Vous avez remarqué que je n’ai pas mis de s à euro; les billets n’en veulent pas, m’a-t-on dit; ça aussi, c’est une trouvaille.

Présentation de livre, bis…

Un oubli … Le livre est bilingue.

Je l’ai écrit en Français;  il a été traduit par Wilma Calleri, italienne deTurin, et édité par la Conti Editore di Morgex ( Val d’Aoste). La photo de couverture a été réalisée par Jean-Claude Lenaers de Bouc-Bel-Air.

La présentation du 19 janvier sera conduite en français mais les lectures se feront dans les deux langues, pour leur musicalité respective.

volantino_piave_2volantino_piave-2

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :